Lorsqu’Eleanor s’assoit par hasard à côté de Park dans le bus, elle n’est pour lui que la fille rousse, grosse et mal habillée, nouvelle dans le lycée. Pourtant, son attitude, son caractère le fascinent et l’intriguent. En effet, Park est un jeune homme plutôt discret qui cherche à se fondre parmi les autres lycéens. Mais la personnalité unique de l

Entre deux réunions logistiques pour le salon, nous dévorons !
Notre dernière gourmandise : Alma L’enchanteuse de Timothée de Fombelle, publié chez Gallimard Jeunesse.

Un bijou en trois volets dont on vient de savourer le deuxième.
Difficile de lâcher le texte tant les mots sont beaux, justes. Ils composent une musique délicate : Timothée de Fombelle sait en choisir les accords pour faire surgir des images, des parfums, des sensations, des émotions qui nous accompagnent au fil des pages.
Une épopée qui nous raconte l’histoire d’Alma et de sa famille mais également de l’esclavage.

Alma poursuit sa quête : retrouver son petit frère Lam. Sur un fond de piraterie, ses aventures s’inscrivent aussi dans la Grande Histoire et les personnages imaginaires côtoient des noms que nous avons croisé dans les manuels scolaires.

« Dans les plantations de canne à sucre, les champs de coton de Louisiane, parmi les milliers d’esclaves qui de battent pour survivre, la jeune fille poursuit sa quête tandis que Joseph traverse a nouveau l’Atlantique. On parle d’abolition à Londres. En France, le pouvoir de Versailles commence à vaciller. En se séparant, les chemins d’Alma et Joseph leur rappellent à chaque il instant tout ce qui les unit ».

Un roman qui a sa place sous tous les sapins !

 

Alma l’enchanteuse, Timothée de Fombelle, ill. François Place, Gallimard jeunesse, 2021

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)